La gwerz de Penmarc'h

Spectacle audiovisuel créé à la chapelle de la Madeleine le 23 octobre 2011

 

Contemporaine des événements relatés dans la complainte, et située non loin des lieux où s'est produit le naufrage, la barrière des Etocs, la chapelle de la Madeleine a fait le plein de spectateurs pour ce spectacle créé sous l'égide de l'Office du Tourisme de Penmarc'h.

 

 

Quand il a été envisagé de monter un spectacle autour de la Gwerz Penmarc’h, à Penmarc’h, avec des gens de Penmarc’h, il nous a paru impossible de le faire sans chercher à comprendre d’où venait cette gwerz dramatique, si désobligeante pour les Penmarchais :

                             «Malheur, malheur aux gens de Penmarc’h,

                              Qui gardent des feux la nuit dans leur église

                              Pour que les navires aillent à la côte. »

Nous avons donc fait appel à des historiens, pour nous raconter ce qu’ils peuvent dire de cette gwerz, transmise oralement depuis des générations, et des événements qui ont été à l’origine de sa composition : c’est ce qu’ont fait Gilles Goyat et Aline Cosquer (voir les .pdf de leurs interventions).

 

Il nous a paru indispensable aussi de raconter l’histoire en français, pour que les spectateurs puissent l’apprécier totalement, et nous avons demandé à Pierre Gouletquer de dire un texte écrit par Pierre-Jakez Hélias, que nous avons illustré par des images qui évoquent ce drame (diaporama visualisable).

 

 

La gwerz a été chantée en breton par Nicole Pochic, selon la version longue apprise de sa grand-mère et de ses tantes (texte recueilli et traduit par Donatien Laurent).

Régis Huiban et son accordéon ont mis l’assistance dans l’ambiance des lieux et des événements et  improvisé un accompagnement pour le diaporama sur les Etocs (diaporama visualisable).

Les projections ont été effectuées sur un écran aimablement prêté par Jean-Claude Bargain et la société Electrosonic, que nous remercions, ainsi qu’Annie et Jacques Logeais pour les photos du spectacle.

La gwerz chantée par Nicole Pochic

Gwerz Penmarch_Nicole Pochic.mp3
Fichier Audio MP3 7.9 MB

Photos du spectacle par Annie et Jacques Logeais

Le texte de la gwerz

Gwerz Penmarch_bilingue.pdf
Document Adobe Acrobat 23.2 KB

Le texte de l’intervention de Gilles Goyat

Gwerz Penmarc'h_Gilles Goyat.pdf
Document Adobe Acrobat 28.9 KB

Le texte de l’intervention d’Aline Cosquer

Gwerz Penmarch_Aline Cosquer.pdf
Document Adobe Acrobat 24.5 KB

_____________________________

La presse en a parlé...

"La Gwerz de Penmarc'h a été décortiquée à la Madeleine" - Ouest France -

Ouest-france_La Gwerz Penmarc.pdf
Document Adobe Acrobat 60.3 KB

"La Madeleine. Le plein pour la Gwerz de Penmarc'h" - Le Télégramme -

Gwerz Penmarch Télégramme.pdf
Document Adobe Acrobat 142.3 KB

La Gwerz Penmarc'h en 3 D ! - Mouez Penmarc'h -

Gwerz Penmarc'h - Mouez Penmarc'h.pdf
Document Adobe Acrobat 192.6 KB

_________________________

Diaporama sur le texte de Pierre Jakez Hélias

Diaporama sur les Etocs de Penmarc'h

_____________________________________________________________________________

La gwerz de la montagne Pelée

Spectacle musical illustré créé au CLC du Guilvinec le 15 janvier 2010.

Sur une composition musicale de Régis Huiban, chantée en breton par Nolùen Le Buhé, traduite et commentée par Daniel Le Prince et illustrée par nous à partir de documents d'archives.

Photos du spectacle:   Louis Carval

Premier couplet de la gwerz de la montagne Pelée

VEL DA FIN ER BED
Gwelomp, gwelomp, skuilhomp daëloù
Ar bed holl a zo en kanvoù,
Ar Frans spontet ha strafuilhet
Kleo ar pez a zo c'hoarvezet !


COMME À LA FIN DES TEMPS..
Voyons, voyons, répandons nos larmes!
Le monde entier porte le deuil
La France, épouvantée et en grand trouble,
Apprend ce qui est arrivé!

Les gwerziou

Texte d'introduction du spectacle (Daniel Le Prince):

Les gwerziou, ces complaintes, écrites sur des thèmes en général tragiques, donc porteuses d'une forte émotion, constituent une partie importante du répertoire des chansons populaires bretonnes.

Nicolas Pennarun
Nicolas Pennarun, qui signait ses œuvres sous le pseudonyme "Kolaï P", était né à Landrévarzec en 1871. Il passa la plus grande partie de sa vie comme concierge au lycée La Tour d'Auvergne de Quimper. Il y mourut d'ailleurs le 13 mai 1919, en laissant une œuvre importante dans la littérature populaire chantée de Cornouaille .

Tintin Mari

Parmi les fameuses chanteuses qui avaient su préserver la flamme de la tradition chantée, il en est une, Tintin Mari, originaire du Cap Sizun.

Bien qu'illettrée et ne parlant que le Breton, elle était capable de chanter sans se tromper un nombre phénoménal de kanaouenou et de gwerziou, dont certaines comportaient une cinquantaine de couplets ou plus!

La catastrophe

Dans les jours qui suivent le 8 mai 1902, le monde entier apprend avec stupeur la destruction de Saint Pierre de la Martinique dans la fournaise de son volcan, la Montagne Pelée.

Les gens de mer du littoral breton furent particulièrement sensibles à cette catastrophe, car nombre de marins bretons des navires de commerce et de guerre avaient fait escale à Saint Pierre.
Nicolas Pennarun y trouva son inspiration et composa une gwerz sur le sujet. Publiée et diffusée par les chanteurs populaires, elle connut un grand succès.

Feuilles volantes

Sur les chansons en breton sur feuilles volantes voir le site de Thierry Rouaud et Serge Nicolas

____________________________________________________________________________

Extrait du spectacle "La Gwerz de la Montagne Pelée"

Si vous êtes intéressé par ce spectacle, contactez nous.